Vicissitudes et décadences des duos d’amour


Retours en quelques mots et images sur ce stage achevé et ce beau projet en construction.
Vous connaissez la chanson ? Une valse à trois temps…Instantané 5 (09-11-2011 17-33)Le temps de l’amour : celui de Carmen Dragon et Louis Loiseau, duo créé en 1995 et qui s’apprête à subir l’épreuve d’une reprise de répertoire par des danseurs amateurs
Le temps d’une rencontre : de Frédéric Werlé, les adhérents ne savaient pas grand chose, … mais ce fut suffisant pour attirer 13 curieux et l’alchimie fut immédiate !


Le temps du partage : Comment résumer trois jours de stages ?

On pourrait vous raconter que  :
le vendredi soir nous avons déclaré la guerre 49/51;
que le samedi nous avons comparé les fruits de mer et le cassoulet;
et que le dimanche Mike Brant a croisé un samouraï…
… mais vous ne nous croiriez pas (et pourtant !).

duo-danseBien sûr nous avons dansé, a priori on était là pour ça… mais aussi joué, improvisé, parlé, bousculé, massé, puisé dans notre imaginaire… et commencé à apprendre des pas !

Vendredi déjà les impros nous guidaient vers la fragilité d’une première rencontre, vers la spontanéité d’une dispute. Se chercher. Se séparer… Travailler seul, à deux et en groupe.

Samedi Clémentine Maubon et Fred nous ont présenté le fameux duo ! Sur la scène de l’étoile du Nord nous avions rendez-vous avec Carmen Dragon et Louis Loiseau, qui rejouaient leur amour sous nos yeux ébahis.
Tout de suite dans le bain, nous avons commencé à apprendre de courtes phrases du duo… Les couples se forment, les pas s’enchaînent, s’intègrent petit à petit dans nos pieds. C’est un peu ardu mais les danseurs s’appliquent, recommencent, autant de fois qu’il faut, la générosité et la bonne humeur de Fred et Clémentine faisant le reste…
On se sépare le corps fourbu mais plein d’enthousiasme pour la suite.

Instantané 4 (09-11-2011 17-32)Dimanche nous repartons sur des impros, micro en mains parfois, toujours sur le même thème : l’âmour… Un des moments forts du stage a été un travail en solo : Fred nous montre des mouvements, sort des bouquins, met de la musique, et nous dit « trouvez comment danser un joli moment d’amour » (ou quelque chose comme ça…).
Un peu dubitatif, chacun joue le jeu, cherche dans son coin, avec une image, une musique ou un bout de texte dans la tête, bricole une phrase, puis deux, expérimente la création. Chacun à tour de rôle présente son « histoire d’amour » devant les autres, sur les choix musicaux parfaitement arbitraires et décalés de Fred !
Le résultat donne 13 solos, intimes et généreux, qui sont intégrés ensuite aux phrases chorégraphiques du duo pour le bouquet final du stage.

duo-danseLes 3 jours sont passés à toute vitesse, 13 heures de danse enfilées presque sans s’en rendre compte, malgré les courbatures qui s’annoncent…

Dès le samedi suivant les répétitions s’enchaînent avec 9 des participants du stage. Les week-ends de novembre et décembre vont être chargés ! Le projet est maintenant plus concret, séduisant mais aussi très ambitieux : 15 minutes de chorégraphie, à nous transmettre dans un délai finalement assez court…  Grâce à l’investissement de Frédéric et des danseurs de l’Air Ivre sur ce projet, le résultat sera sur scène en 2012… à la hauteur, on l’espère, de l’intensité de la Véritable et très véridique histoire d’amour de Carmen Dragon et Louis Loiseau !

Par Arnaud.